Work > Literature > Aux quatre coins du cercle (FR)

Aux quatre coins du cercle, 2016

 
Aux_quatre_coins_du_cercle_short_novel.jpg
 
 
 

J'avais cinq ans lorsque le petit matin ressuscitait encore ce désir d'immoralité né dans l'un de mes rêves partis trop tôt.
Ces rêves naturels sont une enfance éternelle qui ne peut transiger avec l'étiquette du pouvoir et la nomenclature de la raison, pourtant...


Lorsque ces rêves me quittaient, je ne pouvais m'empêcher de les chercher, de leur trouver un moyen d'exister à la frontière de la folie. La folie avant l'âge de raison réside dans le fait de ne pas prendre la réalité pour un acquis et surtout de croire en son ami imaginaire. J'étais trop petit pour être un grand et trop grand pour être un petit, le cul entre deux rêves, deux mondes, deux monstres, deux moi. Enfant, la vie ressemblait à celle qui me l'avait donnée et celle-ci avait une réponse pour tout, la vie, la mort et même mes rêves. Se justifiant en exhumant l'Amour symbiotique, la donneuse de vie savait que l'abus de rêves produit plus d'insomniaques que de somnambules.